LOTHE Annet

DSC04885 - Copie

Annet est né le 18 janvier 1882 à Buxerolles sur la commune de La-Serre-Bussière-Vieille, il est le fils de Jacques et Jeanne Courty. La famille s’installe ensuite au Chauchet d’où est originaire Jeanne sa maman. La famille vit au lieu-dit Mazat ou Annet est cultivateur avec son père au moment de son conseil de révision.

Il fait partie de la classe 1902, bureau de recrutement Guéret, matricule 562.

Pour son temps dans l’armée active Annet est incorporé au 80e Régiment d’Infanterie. Il arrive au régiment le 15 novembre 1903 comme soldat de 2ème classe. Il est envoyé dans la disponibilité, au bout de ses trois ans, le 18 septembre 1906 avec certificat de bonne conduite.

Le 23 octobre 1906 il épouse Amélie Gilberte Glomeau à la mairie de Tardes. Le couple s’installe à Mazat avec les parents d’Annet. L’année suivante ils accueillent leur premier enfant, un fils, Alexis.

La vie rythmée d’Annet par les travaux des champs et le rythme des saisons est interrompue quelques jours par deux fois le temps de ses périodes d’exercices au 7e Régiment d’Infanterie Coloniale d’abord à l’automne 1909 puis au printemps 1911.

Alors qu’Annet est certainement occupé à ses moissons, le 1er août 1914 les cloches sonnent le tocsin pour annoncer la mobilisation générale. Annet laisse sa femme et son fils et le 11 août rejoint la caserne du 78e Régiment d’Infanterie de Guéret puis est basculé au 278e Régiment d’Infanterie qui vient d’être crée. Il gagne la Seine et Oise où son régiment est cantonné, avant le 24 août d’être embarqué à destination de Pelves (Pas-de-Calais), de connaitre son baptême du feu le 27 à Bullecourt (Pas-de-Calais) et de participer au combat de Morval (Pas-de-Calais) le lendemain.

Début septembre 1914  le 278e Régiment d’Infanterie d’Annet participe à la bataille de la Marne avant le 18 du mois d’être à la ferme de Touvent (Oise) et le 20 septembre 1914 de défendre les tranchées de Quennevières sous un feu violent d’infanterie et d’artillerie ennemies. Parmi les 1659 disparus que fait ce jour de combat, Annet Lothe, il avait 32 ans, son fils 7 ans. Son décès sera officialisé qu’en novembre 1920 par le tribunal d’Aubusson.

Une petite plaque ronde rappelant son souvenir est sur le caveau familial de ses parents dans le cimetière du Chauchet.

DSC04885

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s