CHAULLET Marcel Victor Gustave

CHAULLET Marcel Victor Gustave (2) - Copie

Marcel est né le 26 décembre 1892 à Tigoulet, lieu-dit de la commune de Saint-Yrieix-les-Bois. Il est le premier enfant de Pierre Alphonse, maçon, et de Marceline Catherine Cheronnaud, couturière. La famille s’agrandira en 1894, d’un fils Adrien Alphonse Antoine, malheureusement il s’éteindra avant d’avoir fêté ses trois ans. Au recensement de 1911, la famille vit toujours dans son village, Pierre est toujours maçon mais Marceline est devenue cultivatrice et Marcel travaille avec sa mère, il se déclare ensuite cultivateur au moment de son conseil de révision.

Il fait partie de la classe 1912, bureau de recrutement de Guéret, matricule 350.

Marcel rejoint le 172e Régiment d’Infanterie le 9 octobre 1913 comme soldat de 2ème classe, mais ce qui ne devait être que quelques mois sous les drapeaux, se transforme en guerre. Le 1er août 1914, la France a déclaré la mobilisation générale, la caserne de Belfort se remplit de ses réservistes, le régiment prend part aux attaques qui se passent en Alsace, le 8 août il rentre dans Mulhouse et subit le lendemain une furieuse contre-attaque. Les hommes restent dans ce secteur jusqu’au 29 septembre 1914, jour où ils sont envoyés dans la région de Saint-Mihiel pour arrêter les progrès de l’ennemi sur la Meuse.

C’est dans la forêt d’Apremont où il est engagé avec son régiment que Marcel passe le premier hiver de guerre. Les hommes tiennent sous la pluie, la neige, dans le froid et l’humidité ce secteur où les tranchées françaises et allemandes ne sont par endroit qu’à 5 mètres les unes des autres. Le 15 février 1915 les hommes sont relevés et envoyés dans le secteur de Vého-Reillon pour une courte durée, en effet dès le 20 mai 1915, le 172e Régiment d’Infanterie retrouve la forêt d’Apremont. Marcel est nommé soldat de 1ère classe le 2 juin 1915.  Après un passage par le bois des Chevaliers pendant l’été 1915, le régiment est enfin mis au repos.

Repos bien court avant de retrouver les tranchées, celle de Champagne à partir du 25 septembre 1915, c’est au secteur de la Butte de Souain que le 172e Régiment d’Infanterie s’installe. Pour Marcel, c’est l’occasion de changer de régiment, le 3 novembre 1915 il passe au 35e Régiment d’Infanterie, et très vite en suivant au 9e Bataillon de Marche du 35e Régiment d’Infanterie. Ce changement de régiment conduit Marcel jusque sur le front d’orient où il est du 14 novembre 1915 au 20 septembre 1916. C’est à Salonique que Marcel débarque et très vite c’est la retraite du Vadar et de la Cerna, le 21 décembre 1915 il est incorporé au 371e Régiment d’Infanterie. Il passe l’année 1916 sur le front d’orient, d’abord vers Salonique puis à partir du mois d’août à la frontière bulgare.

Alors que son régiment poursuit les combats loin de la terre de France, Marcel lui revient en France le 20 septembre 1916. Est ce parce qu’il est est malade ou blessé ? Nous ne savons pas. Nous n’avons pas beaucoup d’information pour la suite de la guerre de Marcel, mais nous en connaissons malheureusement la fin. Le 6 avril 1918 Marcel Victor Gustave Chaullet meurt des suites de ses blessures à l’hôpital temporaire n°11 installé au lycée Jeanne Hachette à Beauvais, il avait 25 ans.

 

Après guerre son corps est rendu à ses parents par le train funéraire au départ de Creil le 7 mai 1921, il repose dans le caveau familial au cimetière communal de Saint-Yrieix-les-Bois. Une plaque, représentant Marcel en tenue militaire, protégée dans une vitrine rappelle son souvenir sur le caveau familial.

CHAULLET Marcel Victor Gustave (1) - Copie

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s